logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

Le rôle des RH dans la conduite du changement ?

Entretien avec Charlotte Bourse, consultante en conduite du changement

Le changement est permanent, surtout dans le monde de l’entreprise. La révolution numérique influe sur les mutations du travail, qu’elles soient d’ordres technologiques ou organisationnelles. La conduite du changement, aussi appelée l’accompagnement au changement, est donc nécessaire pour faciliter l’adaptation à la transformation et réduire les résistances. Car dans certains cas, le changement peut s’avérer violent pour ceux qui le vivent. C’est pourtant un véritable levier de croissance quand il est préparé et qu’il se présente au bon moment. 

 

4 questions à Charlotte Bourse, consultante en conduite du changement

Pour comprendre les étapes clés qui mènent à la réussite d’un projet de transformation, INO Partner a interrogé Charlotte Bourse. Consultante en conduite du changement depuis 2016, elle a mené à bien plusieurs missions de transformation.

Selon vous, qui sont les partenaires de la conduite du changement ?

Pour qu’un projet de transformation soit réussi, il est capital d’y intégrer les partenaires qui permettront la bonne adoption auprès des collaborateurs. Ceux-ci peuvent varier en fonction du projet de transformation en question, mais il faut la plupart du temps intégrer :

  • le service Communication, qui permettra la bonne transmission d’information aux collaborateurs ;
  • le service Ressources Humaines ;
  • les parties prenantes du projet ;
  • les collaborateurs eux-mêmes : construire un réseau d’ambassadeurs permet de les intégrer dès le début au projet et de favoriser l’accompagnement et l’adoption du projet.

Quelles sont les étapes majeures dans un projet de transformation ?

Je distingue 3 étapes majeures :

  1. Le cadrage du projet 

    En plus des étapes de cadrage inhérentes à tout projet, certains éléments sont particulièrement déterminants dans un contexte de transformation. Il est important de bien cadrer le projet en amont afin de maximiser les chances de réussite. Identifier la culture d’entreprise et la comprendre est indispensable pour mesurer la dimension qu’il faudra donner à l’accompagnement : comment sont prises les décisions dans l’entreprise ? Qui est le référent de l’expérience employé ? Quels sont les canaux de communication les plus efficaces ?
    Il faut également mesurer l’impact de la transformation et apprendre à connaître les collaborateurs qui seront les premiers touchés : quels sont leurs freins potentiels ? Quels sont les « pain points » actuels qui peuvent être résolus par le projet ? Quel contexte favorable permettrait de les faire adhérer au projet ? Autant de questions auxquelles il est nécessaire de répondre pour préparer le plan de conduite du changement, avant de démarrer le projet. 

  2. L’accompagnement pendant le projet

    La mise en place des actions de conduite du changement décidées à l’étape précédente et selon le planning choisi.  

  3. L’analyse d’impact du projet

    Une fois les actions effectuées, il est intéressant d’analyser l’impact des actions et du changement.
    À intervalles réguliers, mesurer l’adoption du projet par les collaborateurs va permettre de procéder à des actions correctives. Par exemple, si l’on réalise qu’un public en particulier a moins adopté le changement souhaité, nous allons pouvoir proposer un accompagnement spécifique pour ce public-là.

En tant que consultante en conduite du changement, quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez dans vos missions ?

Il est parfois difficile de lever les freins face à un changement. La résistance au changement est naturelle, mais elle peut compliquer la mise en place d’un nouveau projet. C’est pour cela qu’il est capital de bien cerner la culture d’entreprise pour mener à bien un projet de transformation. Elle aide souvent à mieux comprendre les freins au changement que nous rencontrons. 

 

Une des difficultés majeures est de faire prendre conscience de l’importance d’être accompagné lors d’un changement. Si la conduite du changement prend de plus en plus d’essor, elle fait rarement partie des indispensables dans la construction d’un projet. Parfois, cette prise de conscience intervient après le démarrage d’un projet de transformation et il est alors plus difficile d’accompagner le changement

 

D’après vous, les RH sont-elles légitimes dans un projet de transformation et quels rôles jouent-elles ?

Non seulement les Ressources humaines sont légitimes, mais elles sont aussi indispensables pour mener à bien un projet de transformation : elles sont le référent de l’expérience des collaborateurs vis-à-vis de leur travail quotidien. À travers la formation, elles garantissent l’adéquation des compétences de vos salariés avec les nouveaux besoins de votre entreprise. Elles sont aussi le moyen de communication entre la direction et les collaborateurs, entre les différentes entités et services. Les embarquer dès le début dans le projet est, selon moi, très important pour la bonne réussite de celui-ci.

 

Prêt pour le changement ? 

 

logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

D'autres articles qui pourraient vous intéresser