logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

Mai 2020 : les infos RH qu'il ne fallait pas manquer

Comme chaque mois, INO Partner partage avec vous sa veille RH. Un condensé de l’actualité des Ressources Humaines du mois de mai, pour démarrer le mois de juin bien informé.

Plan de déconfinement

Le Ministère du travail a publié un protocole de déconfinement à destination des entreprises afin de les aider à assurer la santé et la sécurité de leurs salariés. Un document qui apporte des précisions relatives :

  • aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert ;
  • à la gestion des flux ;
  • aux équipements de protection individuelle ;
  • aux tests de dépistage ;
  • au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés ;
  • à la prise de température ;
  • au nettoyage et à désinfection des locaux.

Source : Ministère du travail, 03/05/2020.

Télétravail : l’employeur doit-il fournir un ordinateur au salarié ?

Un question-Réponse du gouvernement au sujet du télétravail rappelle que dans certains cas, dont le risque épidémique fait partie, l’employeur peut imposer le télétravail à ses salariés (l’article L. 1222-11 du Code du travail). Si les salariés ne sont pas équipés ou s’ils ne souhaitent pas utiliser leur matériel personnel, l’employeur doit leur fournir un ordinateur. L’employeur doit-il verser une indemnité liée au frais découlant du télétravail ? Non ce n’est pas une obligation, sauf si un accord d’entreprise ou une charte le prévoit. Par contre, les droits en matière de restauration (tickets restaurant par exemple) reste inchangés.

Source : Ministère du Travail, 09/05/2020

Les formations les plus demandées pendant le confinement

Selon le baromètre Unow, les formations aux soft skills ont rencontré un vif succès pendant le confinement. Le top 10 des formations les plus suivies concernent la confiance en soi, la gestion du temps, l’intelligence émotionnelle, la gestion de projet et les fondamentaux de l’agilité. S’y ajoutent le “design thinking”, le management à distance, le “digital retail”, la “communication impactante” et le digital learning pour les formateurs.

Source : Actuel-RH, 12/05/2020

Contrôle de l’activité partielle

Le gouvernement annonce le déploiement d’un plan de contrôle de l’activité partielle. Parmi les principales fraudes identifiées : la mise en activité partielle de salariés auxquels il est demandé parallèlement de (télé)travailler, ou des demandes de remboursement intentionnellement majorées par rapport au montant des salaires effectivement payés.

Source : Ministère du Travail, 13/05/2020.

Une subvention pour prévenir l’épidémie de Covid-19 dans les entreprises

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au travail, l’Assurance Maladie met en place une subvention « Prévention COVID ». Les entreprises qui ont acquis à l’achat ou à la location des équipements de protection entre le 14 mars et le 31 juillet 2020, peuvent bénéficier d’une subvention allant jusqu’à 50 % de l’investissement, plafonnée à 5000 €.

Source : Ameli, 18/05/2020

Objectif Reprise : un outil gratuit pour aider les TPE et PME

Le Ministère du travail lance un outil gratuit à destination des TPE et PME pour favoriser la reprise ou la continuité de l’activité. Grâce à ce dispositif d’aide baptisé Objectif reprise, les entreprises peuvent bénéficier de conseils et d’appui sur les questions de prévention, de ressources humaines, d’organisation du travail ou de management. L’outil propose notamment : 

– un questionnaire en ligne pour évaluer les points forts et les marges de progrès de l’entreprise ;

– des ressources visant à favoriser échanges et conseils (échanges de pratiques, webconférences…) ;

– un accompagnement des partenaires sociaux par des experts des conditions de travail, dans les entreprises en ayant le plus besoin, selon des critères de priorité.

Source : Ministère du travail, 19/05/2020.

Report possible des entretiens professionnels obligatoires d’état des lieux

Tous les deux ans, le salarié bénéficie d’un entretien professionnel avec son employeur consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle. Tous les six ans, cet entretien doit faire l’objet d’un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. L’année 2020 est l’année au cours de laquelle les employeurs doivent organiser, pour la première fois, l’entretien professionnel faisant un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Pour un salarié embauché le 3 avril 2014, cet entretien d’état des lieux aurait dû avoir lieu avant le 3 avril 2020. Mais, en application de l’ordonnance du 1er avril 2020, ces entretiens intervenant au cours de l’année 2020 pourront être reportés jusqu’au 31 décembre 2020. Tous les entretiens professionnels peuvent être réalisé sous forme de visioconférence à condition qu’ils respectent les conditions énoncées à l’article L.6315-1 du Code du travail et qu’ils donnent notamment lieu à la rédaction d’un document dont une copie est remise au salarié.

Source : Ministère du Travail, Questions-Réponses sur l’entretien professionnel, 20/05/2020.

Baisse de la prise en charge de l’activité partielle à compter du 1er juin

À partir du 1er juin, la prise en charge par l’État et l’Unédic sera limitée à 85 % de l’indemnité d’activité partielle versée au salarié, dans la limite de 4,5 SMIC. Les entreprises seront remboursées de 60 % du salaire brut, au lieu de 70 % précédemment. Les secteurs toujours à l’arrêt, comme le tourisme, l’hôtellerie-restauration et l’événementiel, continueront d’être indemnisés à 100 %.

Source : communiqué de presse du Ministère du travail, 25/05/2020.

Quelles conditions de travail et d’exercice du management en télétravail confiné ?

Une enquête de la chaire management et santé au travail de l’IAE de Grenoble, menée en avril et mai 2020, pointe les failles du management dans la gestion du télétravail à distance pendant la période de confinement. Parmi les points abordés et analysés : l’impact sur la vie familiale, les outils du télétravail, les avantages et les inconvénients, le manager de proximité à distance, repenser le management.

Source : Chaire Management et Santé au Travail de l’IAE de Grenoble, 25/05/2020.

Soutien psychologique aux chefs d’entreprise

Le ministère de l’économie et des finances vient de mettre en place une cellule d’écoute gratuite à destination des dirigeants d’entreprise fragilisés par la crise du Coronavirus. S’appuyant sur l’action de l’aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë (Apesa), cette mesure de soutien permet d’aider les dirigeants d’entreprise à faire face à la situation économique actuelle. À la suite de l’appel, le chef d’entreprise pourra bénéficier d’une prise en charge gratuite par un psychologue, ou d’une réorientation vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement. 

Le numéro vert mis en place est le 0 805 65 505 0, de 8 heures à 20 heures, 7 jours sur 7.

Source : Actuel RH, 29/05/2020

RDV le mois prochain, pour tout savoir de l’actu RH ! Et pour vous tenir informé de l’actualité des Ressources Humaines en temps réel, n’hésitez à suivre la page LinkedIn d’INO Partner. Pour toute question concernant la situation de votre entreprise en cette période de crise sanitaire, n’hésitez pas à nous contacter au 07 86 88 89 26 ou via la page Contact de notre site Web.

logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

D'autres articles qui pourraient vous intéresser