logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

L'actualité RH de février qu'il ne fallait pas manquer

Parce que la veille sectorielle est importante, mais très chronophage, INO Partner sélectionne pour vous les informations pertinentes du secteur des Ressources Humaines. Retrouvez chaque mois les actus RH à ne pas manquer. Installez-vous confortablement, c’est l’heure de la revue de presse RH de février !

CSE – Cumul des mandats

Il est et il reste interdit de cumuler un mandat de membre élu, titulaire ou suppléant, du comité social et économique et de représentant syndical au CSE. Même un accord collectif ne peut pas y déroger.

Dans un arrêt du 22 janvier 2020, la Cour de cassation réaffirme qu’un “salarié ne peut siéger simultanément dans le même comité social et économique en qualité à la fois de membre élu, titulaire ou suppléant, et de représentant syndical auprès de celui-ci, dès lors qu’il ne peut, au sein d’une même instance et dans le même temps, exercer les fonctions délibératives qui sont les siennes en sa qualité d’élu et les fonctions consultatives liées à son mandat de représentant syndical lorsqu’il est désigné par une organisation syndicale”. 

Source : Actuel RH 03/02/2020.

Recrutement et discrimination

Une étude de la chaire CEDHR de l’EM Normandie, dont Jean Pralong est titulaire, s’est intéressée à la manière dont les recruteurs analysent les profils en ligne. La quantité d’informations renseignée dans un profil pourrait-elle dépasser les capacités attentionnelles des recruteurs et induire des interprétations erronées ? En 2019, 50 % des recrutements ont été jugés “difficiles”, contre moins de 33 % en 2016 (source Pôle Emploi-Crédoc). Sur les profils en ligne, qui remplacent peu à peu les CV, la quantité d’informations à trier s’accroît. La prise de décision du recruteur est donc contrainte par sa capacité à interpréter des informations nombreuses et ambiguës. Et cette capacité est limitée. Nous sommes tous capables de hiérarchiser les informations, d’identifier des priorités et de juger. Mais plus les informations sont nombreuses, plus le temps à consacrer à leur analyse est limité et plus la probabilité est grande que les individus utilisent un raisonnement heuristique et fassent des choix stéréotypés erronés. Comprendre ces erreurs des recruteurs, c’est comprendre les limites des structures de nos intelligences. Un profil trop rempli est une source d’erreurs car le monde, en général, est trop complexe pour nos capacités attentionnelles. En simplifiant le monde dans lequel nous vivons et en résorbant les incertitudes, les stéréotypes nous amènent à faire des erreurs.

Source : Harvard Business Review France.

Loi Avenir Pro – Réforme de la formation professionnelle

Lancement de l’application CPF, transformation des OPCO… L’ANRH dresse le bilan (enquête + infographie) de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, un an après son entrée en vigueur.

Source : ANRH.

Licenciement après un burn out

Un licenciement prononcé quelques jours après l’annonce d’un burn out est discriminatoire. Dans un arrêt du 5 février 2020, la Cour de cassation affirme qu’une entreprise qui lance une procédure de licenciement huit jours après avoir reçu un courrier du salarié l’informant de son burn out commet une discrimination en raison de l’état de santé.

Source : Actuel RH 17/02/2020.

Souffrance au travail

Extrait d’une interview de Marie Pezé, docteure en psychologie, psychanalyste et experte auprès de la cour d’appel de Versailles.

“On oublie souvent de dire que les Français sont 4e en productivité horaire au rang mondial, mais aussi de grands consommateurs de psychotropes (pour « tenir »). On oublie aussi que l’on conjugue à la fois un présentéisme excessif (pour montrer son engagement, au détriment de sa vie privée et de son sommeil), des modes de management extrêmement punitifs (où la notion de reconnaissance quand tout va bien est totalement absente) et une « grammaire chiffrée » forcenée (surtout depuis la digitalisation des entreprises), qui consiste à ne rendre le travail visible, pour les directions et l’encadrement, qu’au travers de tableaux de bord, de reporting et d’objectifs chiffrés.”

Source : Courrier Cadres 21/02/2020.

Application Mon Compte Formation

Plus d’un million de Français ont téléchargé l’application Mon Compte Formation depuis son lancement en novembre dernier. Au printemps prochain, l’application doit se doter de nouvelles fonctionnalités : Pôle Emploi pourra abonder directement le CPF des demandeurs d’emploi à partir du 1er avril et les entreprises pourront le faire pour leurs salariés au mois de juin. Mi-avril, les comptes des indépendants et des salariés seront abondés de 500 euros au titre de leurs droits acquis en 2019 (800 euros pour les personnes peu qualifiées ou atteintes d’un handicap).

Source : Actuel RH 24/02/2020.

Salons professionnels

Le salon Solutions RH, salon des outils et services pour dirigeants d’entreprise, DRH, responsables de la formation et DSI, et le salon eLearning expo, dédié à la formation et au digital learning, se tiendront à Paris Expo Porte de Versailles les 17, 18 et 19 mars 2020. Plus d’info sur le site du salon.

Scrutin dans les TPE

Le scrutin dans les entreprises de moins de 11 salariés, aura lieu du 28 au 12 décembre 2020. Mais les organisations syndicales doivent faire acte de candidature d’ici le 24 mars 2020. 4,5 millions de salariés environ travaillent dans des TPE et seront appelés à participer aux élections professionnelles. Les salariés doivent désigner les organisations syndicales qui les représenteront au sein des commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR). En l’absence de CSE dans les petites sociétés, ces CPIR, composées de représentants des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d’employeurs, jouent un rôle de dialogue social dans les territoires.

Voici le calendrier relatif au dépôt et à l’instruction des candidatures publié dans le Journal Officel.

Entretien professionnel d’état des lieux

Le Ministère du travail vient de mettre à jour un document “Questions-réponses” au sujet de l’entretien professionnel. Il précise que, conformément à l’article L. 6323-13 du Code du travail, les entretiens d’état des lieux des salariés en poste dans l’entreprise avant le 7 mars 2014, date d’application de la loi du 5 mars 2014, doivent être organisés avant le 7 mars 2020. En effet, selon l’article L.6315-1 du code du travail, le salarié bénéficie tous les deux ans d’un entretien professionnel avec son employeur consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle. Tous les six ans, cet entretien fait un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié.

Source : Ministère du Travail – Questions Réponses Entretien professionnel Février 2020.

Coronavirus

Dans un dossier d’actualité, Actuel RH fait le point sur la situation et propose un tour d’horizon des principales mesures prises dans plusieurs entreprises françaises.

Source : Actuel RH 28/02/2020 “Coronavius : “Les entreprises sont-elles prêtes à l’affronter ?”

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau récapitulatif de l’actualité RH !

 

Pour plus d’info sur l’agence INO Partner, n’hésitez pas à nous contacter.

logo de l'agence ino partner pour vous accompagner sur les questions RH et sociales

D'autres articles qui pourraient vous intéresser